3 clés pour trouver l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle

Vous arrive-t’il de culpabiliser parce que vous ne passez pas assez de temps avec votre famille, vos enfants, votre conjoint ? Ou peut-être avez-vous cette croyance que dans la vie il faut choisir, que l’on ne peut pas avoir une carrière enrichissante sur tous les plans et une vie de famille épanouissante ?

Cette question de l’équilibre entre vie de famille et vie professionnelle ou vie personnelle et vie professionnelle, beaucoup de femmes se la posent. Beaucoup plus de femmes que d’hommes. 

Avez-vous déjà entendu un homme aborder cette question ? Il y a peu de chance car cette notion d’équilibre vie personnelle – vie professionnelle est une injonction sociale issue de la société patriarcale dans laquelle nous vivons encore aujourd’hui. Une injonction sociale qui culpabilise encore beaucoup de femmes et si nous sommes ici, c’est pour briser ces vieux paradigmes.

Cet équilibre n’existe pas 

S’il existait cela signifierait que vous avez deux vies. Or vous n’en avez qu’une et vous êtes le point central de celle-ci. Votre entreprise, votre société ou votre activité de wedding planner repose uniquement sur vous. 

Si vous vous sentez bien, si vous vous sentez sereine, épanouie, soutenue par la vie ou par vos proches, votre activité roule. Les opportunités se présentent les unes après les autres et vous y accédez depuis un espace de calme et de sérénité. Cet espace signifie que vous avez trouvé votre équilibre.

Dans cet article, je vais vous donner 3 pistes pour vous permettre de trouver votre équilibre.

Le première chose à faire est de bien comprendre quelle est votre situation actuelle et quel est votre objectif. 

De là où je suis, j’en vois 3. Premièrement, vous êtes à votre compte et vous vivez pleinement de votre activité. Deuxièmement, vous êtes actuellement salariée et vous exercez votre métier passion en plus de votre activité de salariée. Troisièmement, vous êtes salariée et vous avez le désir de vous lancer en tant que wedding planner. Si vous êtes au chômage et que vous utilisez ce temps comme tremplin pour créer votre activité, nous allons considérer que vous faites partie du premier groupe et si vous êtes étudiante du deuxième ou troisième groupe.

Dans les trois cas, je suis obligée de commencer par briser une règle inconsciente qui est qu’un entrepreneur doit travailler autant si ce n’est plus qu’un salarié. 

Ce modèle de l’entrepreneur 1.0, ne vous emmènera qu’au burn-out et je sais de quoi je parle. Quand on est entrepreneur, nous avons une charge mentale bien supérieure à celle d’une personne salariée. La charge mentale conduit au stress, à l’anxiété et au burn-out. 

Pour bon nombre d’entrepreneurs cette charge mentale est lié à l’aspect financier de notre activité.

Au cours des derniers mois, j’ai rencontré beaucoup (trop) d’entrepreneurs qui se retrouvaient dans des situations difficiles parce qu’ils n’avaient pas su trouver leur propre équilibre et le respecter. Et beaucoup trop de fois, ce manque de respect vis à vis d’eux mêmes et de leur intégrité en tant que personne les ont conduit à arrêter leurs activités. Ce que je ne veux pas pour vous.

En psychologie de l’entreprise et du management, nous utilisons les profils DISC (Dominant, Influent, Stable, Consciencieux). Je vous laisserai y jeter un oeil, cela vous permettra de découvrir quel est votre profil, quelles sont vos forces et vos points de manque.

En gros il y a 2 axes: introverti/extraverti, accès sur les personnes/sur les tâches.

Le problème c’est que nous pensons par création sociale inconsciente que le seul profil valable pour un entrepreneur c’est le profil « rouge » extraverti/axé sur les tâches donc dominant. Mais ce profil est celui aussi qui est le plus sujet au burn-out. Nous prenons inconsciemment en modèle un profil qui est délétère pour lui même et pour les autres.

Mon objectif, ici avec vous est de vous faire comprendre que l’entrepreneur de demain est celui qui se respecte, qui respecte les autres, qui met ses talents, compétences, connaissances et passions au service des autres et du monde. L’entrepreneur de demain est celui qui a conscience qu’avant de vouloir bâtir un empire, il faut bâtir une sécurité et une sérénité intérieure.

J’ai passé toute la semaine dernière à construire un programme de formation « Dharmasana » qui a pour but de donner à tous les entrepreneurs « crâmés » ou « sur le point de se crâmer » toutes les clés pour atteindre le succès en respectant ses besoins tout en accomplissant ses désirs.

formation devenir wedding planner

La clé numéro 1 est la connaissance de soi.

Vous devez vous connaître sur le bout des doigts, vous découvrir chaque jour jusqu’à clarifier ce qui anime profondément dans votre existence. L’outil ultime pour cela est l’écriture. Faites des flots de pensées et utilisez le modèle de Brooke Castillo pour sortir de votre Karma (vos schémas répétitifs délétères) et entrer dans votre Dharma (votre mission de vie).

La clé numéro 2 est l’énergie.

C’est la botte secret des entrepreneurs à succès. Lors de la création de Dharmasana, ma collaboratrice et moi-même avons interviewé des entrepreneurs millionnaires. Nous leurs avons parlé de notre programme et aussi fou que cela puisse paraître nous avons eu des discussions passionnantes sur l’énergie. 

L’énergie est la source de votre santé et de votre réussite. 

Il est impossible de réussir et de bâtir un empire si vous ne prenez pas soin de votre énergie. 

La première étape est de sortir toutes les substances toxiques de votre vie, vos addictions, la junk food, les pesticides… La nourriture est votre carburant. Si vous pensez pouvoir bâtir un empire en mangeant Mac Do parce que « vous n’avez pas le temps » de vous faire à manger ou en fumant votre cigarette, permettez moi de vous dire que vous vous mettez le doigt dans l’oeil et qu’il est temps de revoir vos priorités. 

Je sais c’est un peu cash, mais c’est absolument vrai. Et si vous en doutez, remplissez le formulaire de contact ICI pour solliciter un rendez-vous offert et je serai ravie de vous expliquer dans les moindre détails comment vos addictions vont ruiner votre réussite.

La clé numéro 3 est la méditation.

Et là, trois possibilités ou vous en avez déjà conscience et vous l’avez mis en place, ou vous procrastinez à prendre 10 min par jour pour méditer ou en lisant « méditation » vous vous êtes dit « c’est quoi encore ces conneries », « elle fait partie d’une secte », peut-être certaines d’entre vous ont carrément fermé la page de cet article. Dommage.

Parmi les entrepreneurs millionnaires que nous avons interrogé tous nous ont dit pratiquer la méditation depuis 5 ans en moyenne ! 5 ans en moyenne ! Donc bien avant de devenir millionnaire ! La réponse à « pourquoi il le font » est que la méditation leur permet de dissocier leurs pensées et leur être profond, les pensées qui viennent de leur mental et celles qui viennent de l’intuition. Être un entrepreneur à succès passe nécessairement par l’innovation et l’on innove pas avec le mental. Le mental a en mémoire toutes nos actions passées donc en restant dans le mental, dans le passé, nous restons dans le karma et nous ne faisons que projeter le passé dans le futur.

Voici 3 clés que je vous invite à mettre en place dans votre vie dès aujourd’hui. 

  • Faites des flots de pensées pour prendre consciences de vos propres schémas autodestructeurs, on en a tous, on en a juste plus ou moins conscience. Avoir conscience de nos propres schémas limitants nous permet de pouvoir agir différemment et ainsi arrêter de reproduire notre passé. 10 min par jour.
  • Soyez attentives à votre énergie, à ce que vous mettez dans votre corps, sur votre corps et commencez à mettre votre corps en mouvement pour créer de l’énergie.
  • MEDITEZ ! Tous les matins 10 min. Si vous n’avez « pas le temps », c’est vraiment qu’il est temps de vous y mettre. 

Ces actions vous permettront d’avoir une plus grande clarté sur qui vous êtes, ce que vous faites et qui vous voulez être. 

Vous pourrez ainsi, depuis votre propre centre et votre propre sérénité, décider de qui vous voulez être: Quel genre de mère ? Quel genre de femme, d’épouse ? Quel genre d’entrepreneure ? Quel genre de fille, de cousine, d’amie ? 

Cela peut signifier ne travailler que 4h par jour ouvrés sur votre activité. Oui c’est possible. C’est à vous de créer votre modèle de réussite. 

Tous ces rôles sont les vôtres. Tous sont qui vous êtes. Si vous en délaissez un au profit d’un autre, vous perdrez l’équilibre. Vous perdrez votre équilibre. Vous perdrez l’équilibre qui vous donne le soutien, l’énergie et la passion d’exprimer qui vous êtes dans ce monde, y compris au travers de votre entreprise. 

Délaisser les autres, les vôtres, travailler 14h par jour, ne fait que vous éloigner de votre propre réussite. Votre réussite n’est pas séparée de vous, votre réussite c’est qui vous êtes et comment vous l’affirmez au travers de votre parole, de vos actions et de votre activité.

Avec tout mon amour et toute ma sororité,

Sandrine

MARISA

Wedding Planner, Blogueuse mariage, Formatrice

Commenter